"Traces" René et Jeanne Bessière exposent avec leur fille Hélène

Les Dunkerquois n'ont pas oublié

 

Partis sous d'autres cieux en 1983 après avoir longtemps fait les beaux jours du renouveau culturel dunkerquois, René et Jeanne Bessière sont de retour, le temps d'une exposition. De nombreux amis et émules se sont préssés au vernissage.

 

L'espace-expo de la mairie de quartier de Grande-Synthe acceuille depuis le 5 mai une exposition particulière tant les auteurs des oeuvres exposées conservent une place de choix sur la scène artistique dunkerquoise.

 

Accompagnés de leur fille Hélène Vasseur, elle même professeur d'Arts appliqués auprès de la Chambre des Métiers de Calais et artiste reconnue, René et Jeanne reviennent aux sources après un exil "nimois" de près de 23 ans.

 

Loin des yeux, certes, mais toujours proches du coeur à en voir les nombreux amis et amateurs à s'être préssés au vernissage. témoignages de reconnaissance, retrouvailles, échanges de souvenirs, félicitations... Les artistes reunis n'étaient pas trop de trois pour recueillir les marques de sympathies.

 

Née à Tournus en Saône-et-Loire, Jeanne Bessière quitte sa terre angevine direction Paris pour intégrer l'école des Arts appliquésDuperret puis l'ENSET. Ses études terminées, Jeanne vient s'installer à Dunkerque, où la lumière, le climat artistique et les rencontres de peintres et poètes favorisent son inspiration et l'amènent à partager son oeuvre entre peinture, gravure, et poésie. Jeanne participe alors à de nombreux groupes artistiques tant en France qu'à l'étranger. De 1965 à 1979, Jeanne compte parmi les animateurs du groupe de Gravelines avec André Devinck, dont le nom vient justement d'être donné à l'espace -expo de Petite-Synthe et n'attend plus que son inauguration officielle. Au cours de cette période, les qualités artistiques de Jeanne Bessière sont aussi reconnues que ses compétences pédagogiques de professeur de dessin. Combien d'artistes d'aujourd'hui ont attrapé le virus en assistant aux cours dispensés par jeanne? Adepte des collages à l'acrylique, au pastel, au brou de noix et des gravures à l'eau forte, Jeanne Bessière a présenté plus d'une trentaine d'expositions depuis 1969, du Nord de la France aux Etats-Unis en passant par la belgique, paris, Nîmes et l'Italie.

 

Quand à René Bessière, il es né à paris et a suivi les cours de l'ecole des Arts Appliqués avant de rentrer à l'école Nationale Supérieure des Arts décoratifs. Avec Jeanne, il s'installe à Dunkerque où il participe lui aussi à de nombreux groupes d'artistes et réalise de nombreuses expositions personnelles: Lens, Paris, Amiens, New York, Versailles, Albi, Nîmes... Nîmes,où il prendra sa retraite et poursuivra sa quête artistique en compagnonnage d'ateliers. et ce toujours avec Jeanne...Car si leurs oeuvres sont bien distinctes, l'inspiration des deux artistes est indissociable du couple. Rien d'étonnant alors, lorsqu'on sait transmettre autant d'amour de manière aussi naturelle, à ce que l'entourage de René et Jeanne puisse être si sensible aux sirènes artistiques. A commencer par leur fille Hélène "peintre par nature" dont le thème de prédilection, malgré la multiplicité des techniques qu'elle utilise, reste avant tout "l'être humain".

Damien Engrand

Le Phare, Dunkerque - 11 mai 2006